Groupe Renault
Communiqués de presse

RÉSULTATS FINANCIERS DU 1ER SEMESTRE 2019

26 juillet 2019

Résistance de la marge opérationnelle du Groupe à 5,9 %

Le Groupe confirme ses objectifs pour l’année de marge opérationnelle du Groupe de l’ordre de 6 % et d’un free cash-flow opérationnel de l’Automobile positif.

• Compte tenu de la dégradation de la demande, le Groupe prévoit désormais un chiffre d’affaires 2019 proche de l’an dernier (à taux de change et périmètre constants[1]).

• Groupe Renault limite la baisse de ses ventes à -6,7 % au premier semestre 2019 (1,94 million d’unités vendues) dans un marché mondial en recul de 7,1 %[2].

• Le chiffre d’affaires du Groupe au premier semestre atteint 28 050 millions d’euros (-6,4 %). A taux de change et périmètre constants1, la baisse aurait été de 5,0 %.

• La marge opérationnelle du Groupe s’élève à 5,9 % à 1 654 millions d’euros contre 1 914 millions d’euros au premier semestre 2018.

• Le résultat d’exploitation du Groupe ressort à 1 521 millions d’euros contre 1 734 millions d’euros.

• Le résultat net s’élève à 1 048 millions d’euros (contre 2 040 millions d’euros). Il est fortement pénalisé par le repli de la contribution de Nissan, en baisse de 826 millions d’euros.

• Le free cash-flow opérationnel de l’Automobile est négatif à hauteur de -716 millions d’euros au 30 juin 2019, principalement en raison de la hausse des investissements.

 

Dans un contexte plus difficile qu’attendu, le Groupe Renault a maintenu son cap et atteint des performances conformes à ses attentes pour la première partie de l’année. L’arrivée de nombreux nouveaux modèles, une compétitivité renforcée et la combativité des équipes permettent au Groupe de confirmer ses objectifs de rentabilité sur l’année, a déclaré Thierry Bolloré, Directeur général de Renault.

 

Boulogne-Billancourt, 26/07/2019 – Le chiffre d’affaires du Groupe atteint 28 050 millions d’euros en recul de 6,4 % par rapport au premier semestre 2018. A taux de change et périmètre constants[3], le chiffre d’affaires du Groupe aurait baissé de 5,0 %.

 

Le chiffre d’affaires de l’Automobile hors AVTOVAZ s’établit à 24 791 millions d’euros, en repli de 7,7 % par rapport au premier semestre 2018.  Cette baisse s’explique par un effet volume négatif de -4,6 points lié au recul des ventes en Turquie, France et Argentine, et au déstockage du réseau. Les ventes aux partenaires sont en repli de -3,1 points en raison de la baisse de la production du Nissan Rogue, de la fermeture du marché iranien depuis août 2018 et du déclin de la demande de moteurs diesel en Europe. L’effet de change, négatif de -1,2 point, est essentiellement lié à la forte dévaluation du Peso argentin et de la Livre turque. L’effet prix, positif de +1,0 point provient de la compensation de la dévaluation de ces deux devises et de hausses de prix en Europe.  

La marge opérationnelle du Groupe s’élève à 1 654 millions d’euros et représente 5,9 % du chiffre d’affaires.

La marge opérationnelle de l’Automobile hors AVTOVAZ est en baisse de 234 millions d’euros à 981 millions d’euros et atteint 4,0 % du chiffre d’affaires contre 4,5 % au premier semestre 2018.

La baisse de l’activité a un impact négatif de 471 millions d’euros. Les matières premières pèsent pour -213 millions d’euros. L’effet Monozukuri est positif de 385 millions d’euros : il résulte de la performance des achats, de la hausse du taux de capitalisation de la R&D et d’une augmentation de la charge d’amortissement. Les devises ont un impact de +92 millions, du fait de l’effet positif de la dépréciation de la Livre turque sur les coûts de production.

L’effet mix/prix/enrichissement est négatif à hauteur de 95 millions d’euros en raison de la gestion de la fin de vie de Clio IV, de l’enrichissement réglementaire et de la baisse des ventes diesel en Europe.

La marge opérationnelle d’AVTOVAZ s’élève à 82 millions d’euros contre 105 millions d’euros sur le premier semestre 2018. Malgré un marché en baisse, AVTOVAZ profite toujours du succès de ses modèles lancés en 2018 mais ne bénéficie plus, au premier semestre 2019, des effets positifs non-récurrents constatés en 2018.

La contribution du Financement des ventes à la marge opérationnelle du Groupe atteint 591 millions d’euros, contre 594 millions d’euros au premier semestre 2018. Cette variation de -0,6 % inclut un effet devises négatif de 14 millions d’euros et des dépréciations liées aux activités des services de mobilité pour 21 millions d’euros. A noter par ailleurs, la contribution croissante de la marge sur services, qui atteint désormais 319 millions d’euros, représentant ainsi près d’un tiers du Produit Net Bancaire. Le coût du risque total s’établit à 0,40 % des actifs productifs moyens (0,37 % au premier semestre 2018), confirmant une politique robuste d’acceptation et de recouvrement.

Les autres produits et charges d’exploitation sont négatifs à hauteur de -133 millions d’euros (contre -180 millions d’euros au premier semestre 2018), du fait de provisions notamment liées au programme de dispense d’activité de fin de carrière en France, pour près de 80 millions d’euros.

Le résultat d’exploitation du Groupe s’établit à 1 521 millions d’euros contre 1 734 millions d’euros au premier semestre 2018 (-12,3 %).

Le résultat financier s’élève à -184 millions d’euros, contre -121 millions d’euros au premier semestre 2018. Cette détérioration s’explique principalement par la hausse des taux d’intérêt en Argentine.

La contribution des entreprises associées s’élève à -35 millions d’euros, contre +814 millions d’euros au premier semestre 2018. Ce repli s’explique essentiellement par la baisse de la contribution de Nissan de 826 millions d’euros.

Les impôts courants et différés représentent une charge de 254 millions d’euros contre une charge de 387 millions d’euros au premier semestre 2018.

Le résultat net s’établit à 1 048 millions d’euros et le résultat net, part du Groupe, à 970 millions d’euros (3,57 euros par action par rapport à 7,24 euros par action au premier semestre 2018).

Le free cash-flow opérationnel de l’Automobile est négatif à hauteur de -716 millions d’euros. Ce solde s’explique par des investissements à hauteur de 2 910 millions d’euros (+742 millions) et par l’impact négatif de la variation du besoin en fonds de roulement pour -131 millions d’euros.

 

Au 30 juin 2019, les stocks totaux (y compris le réseau indépendant) baissent de 4,5 % et représentent 65 jours de vente contre 61 jours à fin juin 2018.

 

PERSPECTIVES 2019

En 2019, le marché automobile mondial[4] devrait connaître une baisse par rapport à 2018 de l’ordre de 3 % (contre une baisse de 1,6 % prévue précédemment).

Le marché européen est attendu stable hors « hard Brexit ».

Le marché russe devrait connaître une baisse de 2 % à 3 % (contre une croissance de l’ordre de 3 % attendue précédemment). Le marché brésilien devrait progresser d’environ 8 % (contre une croissance de 10 % attendue précédemment).

 

Dans ce contexte, le Groupe Renault révise son objectif de chiffre d’affaires. Celui-ci devrait être proche de celui de l’an dernier (à taux de change et périmètre constants[5]) contre une hausse attendue précédemment.

 

 Les autres objectifs sont confirmés :

- une marge opérationnelle du Groupe de l’ordre de 6 %,

- un free cash-flow opérationnel de l’Automobile positif.

 

RÉSULTATS CONSOLIDÉS DU GROUPE RENAULT

     En millions d’euros

 S1 2018

 

 S1 2019

Variation

 

Chiffre d’affaires Groupe

29 957

28 050

-1 907

Marge opérationnelle

En % du chiffre d’affaires

1 914

6,4 %

1 654

5,9 %

-260

-0,5 point

Autres produits et charges d’exploitation

-180

-133

+47

Résultat d’exploitation

1 734

1 521

-213

Résultat financier

-121

-184

-63

 

 

 

 

Part dans le résultat des sociétés mises en équivalence

814

-35

-849

Dont : NISSAN

805

-21

-826

 

 

 

 

Impôts courants et différés

-387

-254

+133

Résultat net

2 040

1 048

-992

Résultat net, part du Groupe

1 952

970

-982

Free Cash Flow opérationnel de l’Automobile

+418

-716

-1 134

 

 Informations complémentaires

Les comptes consolidés résumés du Groupe au 30 juin 2019 ont été examinés par le Conseil d’administration du 25 juillet 2019.

Les Commissaires aux comptes du Groupe ont effectué leurs diligences d'examen limité sur ces comptes et leur rapport sur l'information financière semestrielle est en cours d’émission.

Le rapport d’activité avec l’analyse complète des résultats financiers du premier semestre 2019 est disponible sur www.group.renault.com dans la rubrique « Finance ».

 

A propos du Groupe Renault

Constructeur automobile depuis 1898, le Groupe Renault est un groupe international présent dans 134 pays qui a vendu près de 3,9 millions de véhicules en 2018. Il réunit aujourd’hui plus de 180 000 collaborateurs, dispose de 36 sites de fabrication et 12 700 points de vente dans le monde.

Pour répondre aux grands défis technologiques du futur et poursuivre sa stratégie de croissance rentable, le Groupe s’appuie sur son développement à l’international. Il mise sur la complémentarité de ses cinq marques (Renault, Dacia, Renault Samsung Motors, Alpine et LADA), le véhicule électrique et son alliance unique avec Nissan et Mitsubishi Motors. Avec une équipe 100 % Renault engagée depuis 2016 dans le championnat du monde de Formule 1, la marque s’implique dans le sport automobile, véritable vecteur d’innovation et de notoriété.



[1] Afin d'analyser la variation du chiffre d'affaires consolidé à taux de change et périmètre constants, le Groupe Renault recalcule le chiffre d'affaires de l’exercice en cours en appliquant les taux de change moyens annuels de l'exercice précédent, et en excluant les variations de périmètres significatives intervenues au cours de l’exercice.

[2] L’évolution du marché mondial toutes marques (MTM) indique la variation annuelle des volumes de ventes* de véhicules particuliers et utilitaires** dans les principaux pays y compris USA et Canada, fournis selon les pays par les autorités officielles ou organismes statistiques, et consolidés par le Groupe Renault afin de composer ce marché mondial.

*Ventes : immatriculations ou livraisons ou facturations selon les données disponibles dans chaque pays consolidé.

**Véhicules utilitaires de moins de 5,1 tonnes.

[3] Afin d'analyser la variation du chiffre d'affaires consolidé à taux de change et périmètre constants, le Groupe Renault recalcule le chiffre d'affaires de l’exercice en cours en appliquant les taux de change moyens annuels de l'exercice précédent, et en excluant les variations de périmètres significatives intervenues au cours de l’exercice.

[4] L’évolution du marché mondial toutes marques (MTM) indique la variation annuelle des volumes de ventes* de véhicules particuliers et utilitaires** dans les principaux pays y compris USA et Canada, fournis selon les pays par les autorités officielles ou organismes statistiques, et consolidés par le Groupe Renault afin de composer ce marché mondial.

*Ventes : immatriculations ou livraisons ou facturations selon les données disponibles dans chaque pays consolidé.

**Véhicules utilitaires de moins de 5,1 tonnes.

[5] Afin d'analyser la variation du chiffre d'affaires consolidé à taux de change et périmètre constants, le Groupe Renault recalcule le chiffre d'affaires de l’exercice en cours en appliquant les taux de change moyens annuels de l'exercice précédent, et en excluant les variations de périmètres significatives intervenues au cours de l’exercice.

 

Votre Contact Media
Delphine  DUMONCEAU-COSTES
+
Ajouter à mes contacts Vcard (.vcf)
+
Ajouter à mes contacts Vcard (.vcf)
Delphine DUMONCEAU-COSTES
Attachée de presse corporate
Astrid DE LATUDE
+
Ajouter à mes contacts Vcard (.vcf)
+
Ajouter à mes contacts Vcard (.vcf)
Astrid DE LATUDE
Attachée de presse corporate
Frédéric TEXIER
+
Ajouter à mes contacts Vcard (.vcf)
+
Ajouter à mes contacts Vcard (.vcf)
Frédéric TEXIER
Directeur du service de presse

GROUPE RENAULT
SERVICE DE PRESSE

Téléphone : +33 (0)1 76 84 63 36
Soirs/week-ends et jours fériés :
Téléphone : +33 (0)1 76 84 67 89
Groupe Renault
Pivotez votre téléphone.
Pour une expérience optimale de notre site web, nous vous suggérons de pivoter votre téléphone à la verticale.
0:00 / 0:00
Conditions de téléchargement
Tous les supports du site (et notamment les photographies, les textes, les vidéos, les images) sont la propriété de Renault SAS, et/ou celle de ses filiales ou de tiers ayant autorisé Renault SAS à les utiliser. Ces supports sont mis à disposition des tiers pour une utilisation à des fins éditoriales. L’utilisation de ses supports à des fins commerciales et notamment pour des besoins marketing ou publicitaires est strictement interdite. Toutes les marques du site sont la propriété du Groupe Renault.